1

Commentaires :

3 mars 2018

TEST LOSAIL/J3

Losail International Circuit-Qatar – 3 mars 2018

(photos Tech3)

Une réponse à “TEST LOSAIL/J3”

  1. gauthier a dit...

    Bravo Johann,

    Je te suis depuis que tu es en grand-prix et je suis 1 de tes nombreux fans.
    J’ai toujours pensé, à mon humble niveau, que tu arriverais au sommet de la hiérarchie mondiale en moto, via le pocket-bike, la 125, la red bull cup que tu es le seul français à avoir remporté, ton titre de vice-champion (avec plusieurs victoires volées à mon sens, qui auraient pu te permettre d’être champion en 2011, mais bravo pour ta hargne et ton courage et surtout pour tes 2 titres en moto 2, acquis avec beaucoup de travail, de passion, d’intelligence, de sang-froide, de tension maîtrisée et de courage, jusqu’à ton ascension réussie pour une 1ère année magique en motogp, dans cette équipe satellite française avec une énorme expérience.
    Dommage seulement que tu n’ais pas pu gagner ce 1er GP en 2017, tu aurais égalé Max Biaggi en 1998, mais dans mon coeur, c’est comme si tu l’avais fait, tu as perçé les écrans, tu les as enrhumés, mais ces fameux pneus et cette fameuse limite d’adhérence est si difficile à trouver,surtout sur une piste aussi sale et glissante, bref, tu nous as régalés.
    Je te remercie pour le plaisir, les sensations, l’adrénalie, la peur et la joie que tu nous donnes, avec tes attaques toujours courageuses et ton dur labeur de bosseur et de pilote toujours digne, humble, passionné, accessible.
    J’ai mon coeur qui bat fort la chamade quand tu te bagarres, surtout commen en Australie l’an passé, où tu as été majestueux mais un peu moins rusé que les 2 officiels Yam, les bougres.
    Continue à rouler ainsi, réfléchis plus à suivre les leaders habituels, qui ont tous peur de toi (Marquez l’a même dit, Rossi s’en agace, Dovi se méfie et Pedrosa commence à te jalouser… ainsi que les autres, Crutchlow et consorts…). Sois plus malin qu’eux en les suivant aussi, en restant au plus près, en économisant tes pneus, car tu es un des meilleurs pilotes au monde à gérer l’usure de ceux-ci, ce qui est capital.
    Respire, concentre-toi, apprends de leur expérience et tu les vaincras souvent, comme tu as su le faire ces dernières années.
    Je crois en toi, comme beaucoup d’entre nous, car je suis en ancien motard de 54 ans, agenais, mais ex-varois de « marine » (bonjour à l’équipe de Bormes-les-Mimosas en passant et merci pour tout à cette équipe française qui nous honore au plus haut point et aussu à M. FELLON, sans qui rien ne serait arrivé, bravo à vous 2 et à toute l’équipe des Frenchies Froggs). Faites-nous vibrer encore et encore, accrochez-vous « les petits » et faites-nous rêver, car le MOTOGP grandit dans le coeur des gens, des médias et ce sport vous honore.
    Allez, bonne chance à vous tous, à toi Johann en particulier et j’espère de tout coeur, je prie pour toi que rien ne t’arrive, que tu puisses piloter encore de nombreuses années au plus haut niveau, car tu vas l’avoir ta MOTO D’USINE, et pas des moindres, et là gare aux autres, ça va faire mal, Johann va les chauffer, les bousculer, les battre à leur propre jeu et je suis sûr que tu décrocheras prochainnement ce fameux titre de 1er français « CHAMPION DU MONDE MOTOGP », pour l’éternité !!!
    Merci pour tout Johann et je te suivrai à chaque GP, quel que soit ton résultat, en espérant que tu fasses encore mieux, notamment battre les officiels Yam plus de 8 fois cette année et je te souhaite sincèrement ta 1ère victoire, allez, au Japon ? comme la 1ère en 2011 et ton fameux Soleil Levant sur ton casque, car j’adore aussi ce pays, leur culture, leur respect, leur art de vivre, ces gens au moeurs si particulier mais plein d’honneur et de fierté. Même si ce sera un peu tard dans la saisoin, ce ne sera que la 1ère d’une longue série, comme en moto 2, car je crois en toi, tu y arriveras, c’est sûr.
    Encore bravo, merci et bonne chance Johann.
    Alain Gauthier d’Agen (47).

Ecrire un commentaire :

Johann Zarco

©2012 Johann Zarco - Design par Olivier Peseux